Adrien Flament

Né en 1990 en France, il est actuellement étudiant à l’école Nationale des Arts de Paris-Cergy.

Pour notre exposition, Adrien a réalisé une oeuvre qu’il n’a pas souhaité nommer. Laissez donc libre court à votre imagination et admirez son travail !

Son site : http://adrienflament.org/

 

« De loin, la papeterie grise, et dedans les murs de parpaings et
métal rouillé se confondent.
Les ouvriers y avaient dessiné à la craie bleue ; et des photos, qui
par le temps, bleutées,
Restaient accrochées.
Leurs appels au dehors, aujourd’hui, par les vitres brisées, se
concrétisent.
Le vent passe et la lumière aussi, les yeux sont ailleurs, ils imaginent.
Bientôt, les murs auront disparu, tout cela ne sera plus,
Ne résisteront que la terre, et dans quelques mémoires, des silhouettes
vagues.
Je me suis demandé ce qu’il resterait,
Mais peut-être, de savoir, n’est pas très intéressant,
Restera-t-il quelque chose ?
Oui.
Est-ce suffisant ?
Il me semble.
J’ai pensé détacher les fenêtres, arracher les parpaings, décrocher
les photos,
J’ai pensé pouvoir déplacer le bleu.
Qu’il y ait de l’air entre nous et la ruine,
Est-ce suffisant ? »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s